logo

/ A propos de Sophie

1_PORTRAIT_SOPHIE

/ DANSEUSE – CHORÉGRAPHE
/ PROFESSEUR DE MODERNE JAZZ, DE BARRE AU SOL ET DE PILATES

Sophie a deux passions : la danse, avant tout, et la photographie. Son parcours allie exigence, justesse et une grande liberté.
Pour trouver sa voie, Sophie se frotte à toutes les disciplines : jazz, moderne, classique, contemporain, auprès de professeurs de renom… autant d’influences dont elle puise aujourd’hui son propre style.
Elle débute la danse, toute petite, auprès de Jane Riou et Annie Deléry, selon la méthode Irène Popard et évolue ensuite vers le modern’jazz et le classique.
Elle se forme notamment auprès de Sophie Deléry au Centre Académique de Danse de Châteauroux.
Courant de cours en cours, de stages en stages, elle poursuit sa formation, toujours et encore.
Elle est aujourd’hui diplômée d’Etat en danse jazz à l’issue de sa formation à l’école Choréia (Paris).
Sophie évolue dans une danse toute en fluidité et en résonances aux influences parfois néoclassiques mais n’en n’oublie pas pour autant les énergies de la danse jazz.
La technicité est mise à la disposition du sens artistique de chacun afin d’amener le danseur à repousser ses limites dans l’expressivité et la recherche du mouvement juste.
Pour approfondir son travail sur le corps et le mouvement, Sophie s’intéresse aussi depuis de nombreuses années à la méthode Pilates et se forme à cette discipline.
Elle est certifiée (mat et machines) auprès de BASI PILATES®. Parce que le Pilates n’est pas seulement une méthode, c’est un vecteur majeur d’équilibre (celui du corps et aussi de l’esprit) qui entre en résonance avec le mouvement dansé. Elle s’intéresse aussi à d’autres techniques et disciplines telles que la méditation de pleine conscience et le yoga.
Enfin, également danseuse et chorégraphe, Sophie a récemment participé à plusieurs créations :
Chorégraphe avec « La Belle au Bois de Chicago », elle se plonge avec délice dans l’univers jazzy d’une comédie musicale américaine qui aurait avalé un conte de Perrault.
Chorégraphe et interprète dans un répertoire classique avec « Fantaisie sur Casse Noisette », pantomime pour enfants adapté du fameux ballet…
Et avec le duo « Improbable Donc… », où elle s’interroge avec malice sur la rencontre de deux danseurs et de leurs univers.

Parce que « danser est le fin mot de vivre » (Jean Dubuffet).